Créer un logo maintenant

Comment utiliser des formes pour créer votre logo | La signification & l'émotion véhiculé

Publié : 20/10/2020

Que ressentez-vous lorsque vous regardez un cercle ? Pourquoi un carré paraît-il aussi intimidant ? Comme un triangle peut-il favoriser votre business ?

Le graphisme et, par extension, la création de logo, est l’art de communiquer via l’image. Sans mot, le visuel prend une place centrale : chaque couleur, forme, agencement, taille, devra être signifiante pour votre entreprise et votre identité de marque.


Votre marque est-elle rigolote et accessible, ou bien sérieuse et haut-de-gamme ? Plutôt que de vous étendre dans un slogan que le public risque de ne pas lire, faire les bons choix de formes peut en dire tout autant sur votre identité de marque et sa personnalité, mais plus vite et plus efficacement. En faisant appel aux associations inconscientes et aux réactions reptiliennes, les formes de votre logo expliquent mieux votre marque que n’importe quel discours.


Mais comment savoir quelle forme utiliser et quelle est son émotion associée, lorsque l’on n’est pas un graphiste professionnel ? Lisez cet article ! Ci-dessous, nous examinons dix des formes les plus communes et les styles graphiques, et nous expliquons leurs significations à un niveau subconscient.

 

Le Cercle

 


Les cercles, tout comme les ovales, font partie des formes les plus populaires en termes de conception graphique des logos, et il est importante de comprendre pourquoi. L’œil humain suit naturellement des lignes, un concept que les photographes utilisent (les lignes de fuite). Grâce au cercle, cette ligne ne se termine jamais, donnant une sensation d’unité et d’interconnexion.


Cela correspond à l’intention de la plupart des marques, qui par leur logo, souhaitent inviter les nouveaux venus et créer un sentiment de communauté. L’utilisation d’un cercle encadrant le logo fait cela parfaitement ; ainsi tout semble unifié, et l’œil du lecteur suit naturellement le cercle, qui le conduit à l’intérieur du logo.


Les cercles peuvent également être utilisés à plus petite échelle, par exemple avec un motif à pois dans le fond. Exploités de la sorte, le cercle va transmettre une idée plus ludique, légère. Rappelez-vous que le cercle fait tourner l’œil avec lui, comme une danse, et ils peuvent ainsi amener de la décontraction et de l’humour à une marque.

 

La spirale

 


La spirale porte en elle toutes les caractéristiques du cercle, et particulièrement l’aspect « aspirant » le regard du lecteur, mais les amène un peu plus loin encore. Au lieu d’inspirer la détente et la décontraction comme le font les cercles dans les logos, les spirales sont plus dynamiques, parfois jusqu’à l’excès. À l’extrême, on trouvera que la spirale hypnotise voire provoque un vertige : avantageux pour certaines marques, beaucoup moins pour d’autres.


Là où la spirale fonctionne le mieux, c’est pour une marque qui souhaite faire ressortir un côté dynamique et énergique. L’effet tourbillonnant de la spirale contrebalance l’aspect relaxant du cercle, c’est pour cela qu’elle doit être choisie avec attention. Les marques à l’identité sympa et décontractée, devraient plutôt éviter cette forme.


 
Le triangle

 


Plus polyvalent que d’autres formes, le triangle peut amener différentes choses, selon la direction qui lui est donnée dans la création graphique. Imaginez que ce sont des pointes de flèches et donnez-leur la direction qui convient le mieux à votre marque.


La pointe orientée vers le haut, en pyramide, est la disposition la plus fréquente. C’est un symbole de stabilité architecturale et la pyramide donne une sensation de sécurité, de force et de longévité. Cette orientation passe aussi l’idée du succès, et donne une sensation d’autorité : c’est pour cela qu’on les retrouve beaucoup dans les domaines scientifiques, religieux, et légaux.


La pointe orientée vers la droite donne la sensation que l’on va de l’avant, et suggère le progrès ou la rapidité. À l’inverse, une orientation vers la gauche va plutôt représenter un certain passéisme : bien que cela ne soit pas très commun, cela peut tout à fait convenir aux domaines de l’histoire, de la mémoire ou aux marques souhaitant évoquer une certaine nostalgie.


Le triangle dont la point est orientée vers le bas est déroutant, dans le sens où l’on pourrait croire qu’il va se décrocher à tout moment. Cependant, certaines marques en tire un bon avantage notamment pour marquer une différence, une sortie du cadre traditionnel, ou dans les domaines ésotériques.


 
Le rectangle et le carré


Le rectangle, tout comme le carré, est l’incarnation de la stabilité, représentant le courage et la force. Cependant, cela vient trancher toute idée de légèreté et le côté ludique. Les formes rectangulaires manquent un peu de relief et de texture, quand elles ne sont pas carrément ennuyeuse. En ce sens, elles s’opposent au cercle.


Généralement, le rectangle est utilisé pour encadrer d’autres éléments du logo, souvent le nom de l’entreprise pour en souligner le sérieux. Le carré amène cet effet-là à son maximum avec ses quatre côtés égaux qui ajoutent encore à l’idée de longévité (tout en le rendant encore plus insipide).


Les marques décontractées et proches de leur public devraient éviter les parallélépipèdes, et leur préférer un graphisme plus enlevé et fantaisiste. Les rectangles et carrés fonctionnent très bien sur des entreprises très formelles, terre-à-terre, comme les domaines législatif ou financier, et peuvent également aider à asseoir le sérieux d’une entreprise qui aurait du mal à être considérée ainsi, comme par exemple l’industrie bourgeonnante du cannabis.


 
Courbes, vagues et coins arrondis


Tout comme le cercle, les lignes courbes et les vagues font danser l’œil et permettent à un logo d’être plus ludique et décontracté. Elles amènent avec elles une énergie nouvelle et plus jeune à une conception de logo, même sur le graphisme ancien d’une entreprise qui a de l’ancienneté.


La magie des courbes, c’est que vous pouvez facilement les intégrer à des créations pour ajouter un degré de légèreté. Par exemple, admettons que votre logo soit conçu avec un très formel carré, comme vu ci-dessus. Si vous ne souhaitez pas paraître trop rigide, vous pouvez adoucir votre logo en arrondissant les coins du carré. Vous garderez l’idée de stabilité du carré avec un peu moins de rigidité.


Plus vous ajoutez de courbes, plus votre logo devient léger et ludique. Insérez-les petit à petit jusqu’à trouver l’équilibre parfait entre professionnalisme et gaîté qui correspondra à votre identité de marque.


 
Les angles droits et les pointes

 

Une des techniques préférées dans la conception graphique des logos sportifs est l’utilisation d’angles aigus et de pointes, pour renforcer l’aspect agressif voire menaçant, tout aussi adapté pour une marque avant-gardiste et tape-à-l’œil. 

Si l’on se rappelle bien, l’œil du lecteur suit les lignes, ainsi les angles aigus provoquent-ils un effet détonnant à la personne qui les regarde, pour le meilleur ou pour le pire. Sur des marques agressives, cela donnera beaucoup d’énergie au logo, avec une sensation de tonicité ; en revanche cela aura moins de sens si votre marque veut faire passer quelque chose de plus calme.


Utilisez les angles aigus avec parcimonie car ils peuvent rendre votre logo tout à fait repoussant. Comme les courbes, on utilise les angles aigus à des degrés divers, selon l’équilibre souhaité entre sentiment de relaxation et de stimulation. En d’autres termes, si vous craignez que votre logo soit un peu rébarbatif, n’hésitez pas à y ajouter des angles qui tranchent ou bien des pointes pour y insuffler de la vie.


 
Les lignes verticales

 


Même si l’on ne parle pas vraiment d’une forme ici, l’utilisation de lignes verticales, en série, peut guider l’œil du lecteur afin de susciter une réaction émotionnelle spécifique, tout comme les formes géométriques le font.


Les lignes verticales font bouger l’œil de bas en haut, c’est pour cela qu’on peut les utiliser pour parler de prospérité et de succès, comme les segments d’un graphique. Selon la conception et l’agencement, elles peuvent aussi faire passer une idée d’autoritarisme, comme le rappel des barreaux d’une prison.


Beaucoup de logos conçus sur un mot, c’est-à-dire les logos centrés sur le nom de l’entreprise, jouent avec les lignes verticales parce qu’elles peuvent tout à fait bien s’intégrer dans les lettres du nom. Par exemple, si le nom de votre entreprise comporte des lettres comme le L ou le T, cela devient facile d’étendre les branches de ces lettres dans une création plus artistique, sans pour autant emporter l’attention du lecteur autre part que sur le nom de votre entreprise.

 


Les lignes horizontales

 


Tout comme les lignes verticales, les lignes horizontales créent une émotion, ainsi que les autres formes géométriques. La différence cependant, c’est qu’au lieu d’invoquer des idées de succès et de prospérité, les lignes horizontales évoquent davantage l’équilibre et le statu quo. Tout comme un paysage qui dégage la ligne d’horizon, ce type de lignes amène calme et sécurité au lecteur, et donne la sensation que tout est en harmonie.


Les lignes horizontales sont le plus efficace pour les entreprises qui souhaitent apparaître comme terre-à-terre. C’est un visuel réconfortant, même s’il peut devenir insipide. Des marques jeunes et ludiques préfèreront quelque chose de plus dynamique, mais des marques qui proposent quelque chose de nouveau ou d’expérimental peuvent s’appuyer sur les lignes horizontales pour apaiser les craintes du client potentiel, et apparaître un peu plus dans la norme.

 
 
Les formes abstraites et non fondamentales

 


Il existe un nombre incroyable de formes différentes. Vous pouvez combiner certaines formes pour en créer une nouvelle, ajouter autant de faces que vous le souhaitez, et vous pouvez aussi modifier l’existant pour créer la nouveauté. En d’autres mots, vous pouvez inventer une forme nouvelle pour votre marque et ce sera très bien ainsi.


Lorsque l’on traite des formes non-fondamentales, le mieux est de les briser ou de les réduire à leurs éléments de base : les lignes droites, les courbes, les angles aigus, les angles arrondis, les vagues, etc., tout comme l’orientation que vous leur donnerez. Nous avons déjà exploré les connotations émotionnelles de chacun de ces éléments, de sorte que vous pouvez créer et personnaliser votre logo en utilisant ces structures de base.


Par exemple, vous pouvez vous servir de la stabilité et du sérieux d’un logo rectangulaire, tout en y ajoutant de grandes épines qui surgissent des coins pour le rendre plus dynamique et qu’il capte mieux l’attention. N’ayez pas peur d’être créatif !


Chaque identité de marque est unique et possède des objectifs spécifiques et ses préoccupations propres, sans parler de son public cible. Parfois, la forme parfaite de votre logo n’existe pas encore et il vous faudra la créer entièrement. C’est pour cela que nous vous recommandons de procéder en découpant chaque élément à ses fondamentaux et d’utiliser uniquement ce dont vous avez besoin. 

 

Comment créer son logo


 
Maintenant que vous avez une meilleure idée de ce qui compose un logo, la question est : comment en créer un ? En soi, vous avez deux options : engager quelqu’un pour le créer ou le faire vous-même. Les deux choix ont leurs défauts et leurs avantages, à nous de vous les présenter l’un après l’autre.

 

Recruter un graphiste


 
Les graphistes professionnels connaissent toutes les techniques, tous les trucs et astuces par cœur, du type que nous avons mentionné plus haut. Lorsque vous embauchez un ou une graphiste, qu’il ou elle soit en freelance ou fasse partie d’une agence, vous achetez son expertise tout autant que son temps.


Le problème, c’est qu’aucun de ces professionnels aguerris ne travaillera gratuitement. L’inconvénient principal de cette option réside dans son coût : les graphistes talentueux peuvent facturer des centaines ou des milliers d’euros pour une création de logo.


Vous pourrez trouver des alternatives meilleur marché sur des sites comme Fiverr, mais ce genre de sites ne sont pas connus pour leur sérieux et beaucoup d’anciens clients de Fiverr ont l’impression de s’être fait avoir. Le tarif standard pour un logo de graphiste pro tourne autour de 250 euros, alors si quelqu’un vous fait payer 5 euros, vous avez raison de trouver ça bizarre !


De plus, même si vous avez le budget à y consacrer, il peut être difficile de trouver le bon graphiste qui vous conviendra. Le domaine graphique est créatif, il y a donc un nombre incroyable de styles différents. Vous devez vous assurer que la personne que vous recruterez comprendra votre vision et sera capable de lui donner vie ; mais cela peut prendre un certain temps.

 

Créez vous-même votre logo

 


Si vous n’avez pas le budget pour un logo, ne vous en faites pas. Si vous pensiez avoir des options limitées, la technologie a progressé de telle sorte que tout un chacun peut concevoir son propre logo, en utilisant un outil de création de logos en ligne, comme Logogenie.


Dans notre ère numérique, les logiciels de création permettent de se concentrer sur les idées et moins sur le coup de crayon. Plus besoin de maîtriser le pinceau ou les ombrages, pas besoin non plus d’avoir un tracé précis ! Grâce aux outils en ligne de conception de logos, tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une idée.


Logogenie, comme d’autres outils de création en ligne, utilise des modèles pour faire de la création quelque chose de simple et rapide, même pour des débutants. D’abord, vous sélectionnez votre domaine dans le menu déroulant.
Nous avons catégorisé nos modèles selon les besoins et exigences des principales industries ; trouver la vôtre est donc la première étape. Notre algorithme va ensuite générer les meilleurs choix ciblés sur votre domaine d’activité.


Choisissez le modèle qui vous plaît et commencez la modification. Vous pouvez personnaliser chaque modèle comme vous le souhaitez, ainsi que vos choix pour : 


Les images principales
Le nom de l’entreprise et son slogan
La police de caractère et la typographie
Les palettes de couleurs
Le texte et la taille des images
L’emplacement du texte et de l’image
Ajouter de nouvelles icônes
Superposer différentes couches selon un ordre particulier


Vous pouvez choisir parmi notre bibliothèque de plus de 200 icônes. Un coup d’œil rapide vous prouvera qu’il y a bien assez de visuels, comme ceux que nous avons pu citer précédemment.

En utilisant un créateur de logo DIY comme Logogenie, vous êtes capables de créer un logo au look professionnel en quelques minutes seulement. Une fois terminé, vous pouvez alors acheter toutes les autorisations et la licence d’utilisation commerciale pour 24,90$, ce qui vous cède ce graphisme à vie.


Si le créateur de logo et sa série de modèles fonctionne bien y compris pour les débutants, vous obtiendrez de meilleurs résultats en révisant vos basiques de graphisme au préalable. Continuez de lire notre blog pour retrouver toutes nos astuces de création graphique, données par des experts graphistes eux-mêmes.

Vous aimerez aussi